Ô Ayiti Haïti O

Couverture du livre Ô Ayîti Haïti O
Grand Rue #1
Grand Rue #2

Des écrivains et des artistes de France, de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Martinique, de la Réunion et de Saint-Domingue rendent hommage au peuple haïtien, victime du tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Vous pouvez acheter ce livre publié par K. Editions en cliquant ici (soutien à Haïti via la Fondation de France). 

J'y publie quelques photographies issues d'une série sur les Sculpteurs de la Grand Rue (2009) qui forment avec Jean Herard Celeur, Andre Eugene et Guyodo et d'autres sculpteurs plus jeunes l'une des communautés d’artistes les plus novatrices des dernières décennies. 

Grand Rue, à Port-au-Prince en Haïti, est l'un des quartiers les plus pauvres de la ville, mais c'est aussi le centre d'une communauté très active d’artistes qui créent des œuvres à partir des déchets qu'ils trouvent autour d'eux. Le quartier a été au coeur de la première Biennale du ghetto, organisée en décembre 2009. 
Pour soutenir directement les artistes de la Grand Rue, vous pouvez adresser vos dons au Fonds Foundry Haiti .

Pour voir l'ensemble de mes photographies cliquez ici.

Catégories /// Publications
15 juin 2012

Election présidentielle 2012

Election2012_01
Washington_Post_01
Washington_Post_02
LosAngelesTimes_01

Voici une de mes photographies reprise par Los Angeles Times et notamment par le Wahington Post pour illustrer la défaite de Sarkozy face à Hollande lors du second tour de l'élection présidentielle française de 2012. 

J'ai réalisé cette photographie pour l'AFP en couvrant le second tour de l'élection présidentielle 2012 à la Martinique.

Catégories /// Commandes
05 mai 2012

Campagne de Hollande à la Martinique

Hollande01
Hollande02
Hollande03
Hollande04
Hollande05
Hollande06
Hollande07
Hollande08
Hollande09
Hollande10
Hollande11
Hollande12
Hollande14
Hollande15
Hollande16
Hollande17
Hollande18

En campagne à la Martinique, François Hollande a été chaleureusement reçu par les partisans du PS.

Sérieux dans son discours, le candidat socialiste à la présidentielle a aussi joué la sobriété dans son déplacement aux Antilles. Arrivé samedi en Guadeloupe, François Hollande a donné son premier meeting antillais dans la soirée. Critiqué par la droite pour ne pas avoir annulé son déplacement malgré la perte du triple A, Hollande a dès son arrivée mis les choses au point : « Ce n'est pas du tourisme, c'est la campagne ! ». 
Son équipe a pris soin d'annuler un rendez-vous avec une association préparant le carnaval, craignant que les images de fête soient déplacées et reprochées au candidat. 

Dimanche en Martinique, c'est dans une salle plus enthousiaste que la veille que le candidat PS à l'Elysée a affiché sa détermination à lutter contre les dérives de la finance. «Je ne suis pas là pour profiter du pays, mais pour que le pays profite de moi !» a-t-il expliqué, ne voulant surtout pas que son séjour antillais donne le sentiment de moment de détente. Deux heures plus tôt, lors de son seul (mini) bain de foule de son déplacement antillais, le socialiste s'était défini comme «le candidat de l'espérance réaliste», en référence au poète martiniquais Aimé Césaire.

©AFP/Photos Jean-Michel André

Catégories /// Commandes
16 janvier 2012